ORGANISATION

Prochaine rentrée :

La section « assistant logistique en unité de soins et/ou au service d’urgence » sera bien organisée durant l’année académique 2020-2021.

Cours du jour, formation de +/- 6 mois organisée du lundi au vendredi de 08 h 20 à 16 h 00 (Site d’Anderlecht).

Cours théoriques, pratiques et stages.

Formation de niveau secondaire supérieur.

Titre délivré : Certificat d’«assistant logistique en unité de soins et/ou au service d’urgence » spécifique à l’Enseignement secondaire supérieur de Promotion sociale.

Dans le cadre de la bonne gestion de la crise du COVID-19, notre établissement met tout en place afin de correspondre aux normes de sécurité et d’hygiène recommandées par le SPF santé publique.

Certaines activités d’enseignement seront organisées en e-learning à partir de septembre 2020.

Inscriptions :

Vu le contexte exceptionnel actuel dû au COVID-19, nous ne sommes pas en mesure de vous proposer des dates précises pour les prochaines rentrées.

Nous travaillons à la programmation des différentes classes et nous communiquerons au plus vite l’organisation des cours.

Les inscriptions se feront à partir du mois de septembre 2020. Nous en préciserons les modalités ultérieurement.

Ne pas téléphoner pour prendre rendez-vous.

CONDITIONS D’ADMISSION

Obligation d’être en possession du CESI/C2D ou diplôme d’un niveau supérieur.

Être inscrit comme demandeur d’emploi (Actiris ou Forem ou VDAB).

Avoir 18 ans au minimum.
 

Droits d’inscription:  (voir onglet « inscriptions » pour le tarif réduit).

PROGRAMME

Conformément à l ‘Arrêté ministériel du 17 juin 1997, la fonction d’assistant en logistique en unité de soins se définit comme suit:

Les travailleurs en logistique sont des travailleurs intellectuels affectés à l’unité de soins en soutien du personnel infirmier pour améliorer le confort des patients et réaliser des tâches d’assistance des patients – aide administrative – aide hôtelière – aide au confort quotidien des patients et de leur famille – manutention – sécurité.

Ils ne peuvent pas poser d’actes infirmiers tels que définis sur base de l’article 21, quinquies, de l’arrêté royal 78 du 19 novembre 1967 relatif à l’exercice de l’art de guérir, de l’art infirmier, des professions paramédicales et aux commissions médicales.